logo

Visite du Mons Claudianus

turban

Prévoyez une bonne demi-journée pour cette visite hors du commun. Le Mons Claudianus est un bon compromis pour ceux qui souhaitent apporter un côté culturel à leurs vacances sans faire des heures de bus. La faisabilité de cette excursion dépend des autorités égyptiennes, en effet une autorisation est nécessaire il est donc préférable de s´y prendre à l´avance.

Oasis proche d´Hurghada

turban

Sur le chemin du retour, vous pourrez vous arrêter dans un magnifique petit village bédouin qui dispose d´une source d´eau douce à même le sol. Ce village est très peu fréquenté par les touristes car éloigné de la ville. Vous verrez que même en plein milieu du désert, un peu d´eau suffit à faire apparaitre la vie. L´érosion de la roche laisse d´ailleurs supposer qu´il y eu autrefois bien plus d´eau qu´actuellement.

turban

Le Mons Claudianus

Histoire

mons claudianus

Le Mons Claudianus est une carrière de granit qui fut exploitée au 1er siècle par les romains. Elle est située au pied du Mont Fatireh, proche de la route qui relie Safaga à Quena.

Le Mons Claudianus aujourd´hui

Le site tel qu´on peut le visiter aujourd´hui est divisé en trois parties:

Le fort Claudianus

fort claudianus

Le fort, au bord d´un Ouadi, est un grand carré de 70 mètres de côté avec deux tours de garde. Il protégeait les troupes romaines aussi bien des attaques extérieures que des révoltes des esclaves qui vivaient à l´extérieur de l´enceinte. On y trouve aujourd´hui les ruines d´habitations romaines avec notamment des thermes.

Le temple de Sérapis

temple de serapis

Le temple de Sérapis, au bord du Mont Fatireh, fut construit sous le règne d´Hadrien. Il est aujourd´hui en ruine mais on peut encore voir des restes de murs, des socles et chapiteaux de colonnes. Au milieu des ces ruines majestueuses, l´on se projette facilement à l´époque des empereurs romains.

La carrière de granit

colones du mons claudianus

La carrière est située de l´autre côté du Mont Fatireh. L´exploitation de cette carrière a débutée sous le règne de l´empereur Claude. Mille cinq cent à deux mille prisonniers, sous les ordres d´un entrepreneur et d´un militaire, étaient chargés d´extraire le granit, de tailler grossièrement les pièces et de les polir. Les colonnes étaient ensuite amenées jusqu´au Nil ou à la Mer Rouge pour être ensuite transportées par bateau jusqu´à Rome.

extraction du granit

La technique utilisée par les romains pour extraire des blocs de granit est semblable à celle que les égyptiens utilisaient depuis des millénaires. Ils creusaient des trous oblong le long de la ligne de coupe et y enfonçaient des morceaux de bois qu´ils aspergeaient d´eau. Le bois, en se dilatant, faisait éclater la roche.

colone du mons claudianus

La plus belle pièce visible au Mons Claudianus est certainement cette colonne haute de 18 mètres et d´un diamètre de 2 mètres. Elle pèse environ deux cent tonnes. Elle a été abandonnée sur place car elle s´est fendue lors d´une tentative de transport.

conduite d'eau

Ruines d´une ancienne conduite d´eau qui approvisionnait le fort du Mons Claudianus à partir d´une source distante de plusieurs kilomètres. Les romains consommaient une quantité non négligeable d´eau notamment pour alimenter les thermes.